Reconnaissances professionnelles

Depuis son implantation dans la région de Gatineau/Ottawa, la Clinique d’apprentissage spécialisée (C.A.S.) a eu la chance de travailler avec des gens et des associations extraordinaires. Voici quelques bons mots à notre égard de la part de quelques-uns de nos collaborateurs.
 

C’est un immense privilège pour la région de la Capitale Nationale et pour notre association de collaborer avec la Clinique d’apprentissage spécialisée (C.A.S.) pour la réussite scolaire et sociale de tous les élèves francophones. Quelle belle initiative d’avoir regroupé sous un même toit les services de plus de 40 spécialistes de l’apprentissage qui ont à coeur la réussite des apprenants de tous âges. Les professionnels de C.A.S. sont dotés d’un dynamisme, d’un professionnalisme et d’une expertise remarquable dans le domaine des troubles d’apprentissage et d’attention. Je ne suis pas surprise d’apprendre que les services de C.A.S. sont maintenant en demande à travers tout le Québec et l’Est de l’Ontario, car il est un centre visionnaire dont la passion pour la réussite des apprenants est transparente et sincère.

Suzanne Bonneville
Directrice générale
Association francophone de parents d’enfants dyslexiques ou ayant tout autre trouble


Je tiens à féliciter l’initiative de la Clinique d’apprentissage spécialisée (C.A.S.) d’avoir regroupé sous un même toit les services de professionnels qui répondent aux divers besoins des personnes avec des troubles d’apprentissage et d’attention. L’engagement communautaire de C.A.S. envers les enfants qui apprennent différemment est contagieux. Merci pour votre belle collaboration depuis tant d’années. Pour les personnes avec un trouble d’apprentissage ou d’attention, il est souvent frustrant et souffrant de ne pas connaître les ressources et les pistes de solutions pour faciliter leur adaptation personnelle, scolaire et professionnelle. Les personnes avec un trouble d’apprentissage ou d’attention en Outaouais ont ainsi la chance d’avoir accès aux compétences des membres de l’équipe de C.A.S.

Paul Morin
Directeur général
Association québécoise des troubles d’apprentissage – section Outaouais


Je connais Marie-France Maisonneuve, orthopédagogue, depuis plusieurs années. J’ai toujours été impressionné et touché par son enthousiasme et sa créativité. Marie-France Maisonneuve a toujours été à la fine pointe des connaissances en orthopédagogie. Sa compétence exceptionnelle est guidée par son grand amour des enfants. Marie-France Maisonneuve est une professionnelle d’art et de science, d’amour et de raison. De plus, Marie-France est d’après moi une des 5 meilleures orthopédagogues au Québec.

Germain Duclos
Psychoéducateur, orthopédagogue, auteur, formateur et conférencier de renom

 

Il est scientifiquement reconnu aujourd’hui que les troubles d’apprentissage (TA) sont associés à d’importantes conséquences sur le plan du développement social des élèves. A cet effet, de récentes études ont démontré que les enfants ayant des TA éprouvent entre autres de la difficulté à créer et maintenir des relations d’amitié de qualité. Étant donné le rôle primordial de l’amitié dans le développement socio-émotionnel et l’adaptation scolaire des apprenants, il est essentiel de développer des services préventifs et des modalités d’intervention efficaces afin de minimiser les potentiels effets négatifs des TA chez ces élèves. Ainsi, non seulement la Clinique d’apprentissage spécialisée (C.A.S.) collabore activement à divers projets de recherche innovateurs dans ce domaine, mais elle offre surtout aux apprenants en difficulté des services hautement professionnels et ce, dans une ambiance chaleureuse, dynamique et unique.

Barry H. Schneider, Ph.D., C.Psych.
Professeur titulaire
École de Psychologie
Université d’Ottawa


Un enfant, c'est comme un livre. La plupart des enfants réussissent très bien à ouvrir leur livre et à y découvrir toutes sortes de merveilles. Et sur cette lancée la vie s'ouvre devant eux. Pour d'autres enfants, l'ouverture de leur livre est parfois problématique, voire même difficile. C'est là qu'une équipe comme celle de Marie-France Maisonneuve intervient et réussit à accomplir de fantastiques choses avec ces enfants. Les spécialistes qui travaillent à la clinique de Marie-France Maisonneuve procurent un accompagnement significatif aux enfants afin que ceux-ci réussissent à ouvrir leur livre. Alors, ces enfants peuvent en retirer abondamment, ce qui les fera avancer dans leur vie d'enfants, d’adolescents et d’adultes. Ayant consacré toute ma carrière universitaire au service de professionnels qui oeuvrent auprès d'apprenants, il m'est toujours apparu essentiel de faire en sorte que ceux et celles qui travaillent avec nos jeunes puissent faire preuve d'humanité dans leurs approches, de rigueur dans leurs interventions et d'authenticité dans leurs relations, surtout lorsque ces enfants et ces jeunes démontrent qu'ils ont besoin d'un accompagnement spécial. Sous la gouverne et la supervision de Marie-France Maisonneuve, il est facile d'espérer un immense succès pour la Clinique d’apprentissage spécialisée (C.A.S.), une équipe dont le seul but est le mieux-être de plusieurs de nos jeunes.

A toute l'équipe de cette clinique, mes meilleurs souhaits de réussite.

René Bédard, Ph.D.
Professeur titulaire retraité
Université d'Ottawa


Les études sur le développement démontrent que dans certains cas, les difficultés d’apprentissage et leurs conséquences sur la vie personnelle, académique et sociale prédisposent au développement de certaines difficultés de santé mentale chez l’adulte, notamment le développement de troubles affectifs et les troubles associés aux consommations de substances. Pour toutes ces raisons, le traitement précoce de ces difficultés d’apprentissage est une stratégie prometteuse en vue de diminuer les conséquences négatives qui peuvent parfois apparaître dans le cours du développement ultérieur. La Clinique d’apprentissage spécialisée (C.A.S.) offre avec sensibilité et compétence des services aux jeunes ayant des troubles d’apprentissage dans une perspective d’intervention orientée sur des données récentes en neuropsychologie, en psychologie, en orthopédagogie, en orthophonie, et en ergothérapie.

Monique Séguin, Ph.D.
Professeure
Département de psychoéduction et de psychologie
Université du Québec en Outaouais


L’apprentissage : quel domaine important ! Mais quand nous rajoutons à cette équation le mot enfant, le domaine devient essentiel. Et là est justement l’essence de la Clinique d’apprentissage spécialisée (C.A.S.). J’ai la chance, comme expert-conseil, de transiger à tous les jours avec plusieurs professionnels de différents domaines du domaine du travail, de la formation et de l’apprentissage. C.A.S. est une équipe compétente au point de vue de la gestion, mais surtout, compétente et passionnée au point de vue des troubles de l’apprentissage. J’ai rarement eu l’occasion de voir autant de qualités autour d’une même table, avec un but commun : le succès des enfants, leurs clients. Nos enfants sont l’une des solutions à la pénurie de main d’œuvre qualifiée qui sévit au Québec et qui sera présente pour les prochaines années. Mais pour ce faire, ces mêmes enfants doivent posséder les outils indispensables à leur plein développement. Le service qui est offert par les professionnels de C.A.S. est un actif primordial aux futurs travailleurs de la région de l’Outaouais, et certainement bientôt, du Québec.

Mario Leblanc, CRIA
Président
Leblanc & Associés

 


POUR NOUS JOINDRE



Gatineau
340, rue Main
Gatineau (Québec) J8P 5K3
Aylmer
72, rue Principale
Gatineau (Québec) J9H 3L5
Ottawa
5330 route Canotek, suite 20
Ottawa (Ontario) K1J 9C3